Optimiser la vente d’un terrain : terrain constructible isolé

La vente d’un terrain n’est pas forcément une opération simple, il faut user d’une certaine stratégie pour que la vente réussisse. Cette stratégie dépend non seulement de l’état du marché, mais surtout de la nature du bien immobilier mis en vente. Le mieux est toujours de s’aider d’une agence immobilière. Spécialement pour la vente d’un terrain constructible isolé, on vous présente ici quelques astuces pour l’optimiser.

Les papiers administratifs

Des papiers administratifs en règle rassurent les clients. Le certificat d’urbanisme opérationnel n’est pas obligatoire mais il garantit au client que votre terrain suit bien les règles d’urbanisme en vigueur. Une déclaration préalable auprès de la mairie est aussi nécessaire. Le dossier portant sur cette déclaration peut être confié à un géomètre expert, qui se chargera aussi d’un éventuel découpage et du bornage du terrain. Le refus de cette déclaration peut annuler la vente.

Diviser la parcelle

Si vous avez un grand terrain, vous pouvez le diviser en plusieurs parcelles. En effet, les petites parcelles trouvent preneurs plus vite que les grandes. Par ailleurs, en additionnant leurs prix, vous constaterez que vous gagnerez davantage qu’en vendant le terrain d’un seul tenant. En outre, la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové facilite la division d’un terrain.

Créer une voie d’accès

Vous devez créer une ou des voies d’accès si les parcelles ne donnent pas toutes sur la voie publique après la division. Dans ce cas, il faudra aussi un permis d’aménager. Certes, cette opération est plus onéreuse et plus complexe du point de vue administratif, mais cela facilite la vente du terrain. Sinon, on peut envisager de vendre un peu plus cher à un promoteur immobilier qui créera un lotissement lui-même.

Laisser la viabilisation à l’acquéreur

Viabiliser un terrain s’avère relativement cher. En effet, le coût peut varier entre 5 000 et 10 000 €. Et cela même si le terrain est facile à raccorder. La solution envisageable est de vendre la parcelle un peu moins chère et de laisser l’acquéreur se charger de la viabilisation.Optimiser la vente d’un terrain : cession d’une partie de sa propriété

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.